Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour Michael Phelps, tout cet or ne pouvait briller sans Dieu

Publié le par Pascale

Publié dans Foi, Champion

Partager cet article

La Prière de l'Angélus

Publié le par Pascale

24 août – France, Dédicace de Notre-Dame de Benoîte Vaux (1138) - Le pèlerinage de la ville de Nancy à Notre-Dame de Benoîte Vaux en 1642

Faire connaître et aimer Marie

L’Angélus est une dévotion en l’honneur du mystère de l’Incarnation, qui prend racine au Moyen Âge et trouve son origine dans la tradition franciscaine. Au son de la « cloche de l’Angélus », au moment de la pause du matin, les chrétiens vénéraient la Vierge Marie en récitant trois Ave Maria entrecoupés par trois versets de la Bible. Le premier dit : « L’ange du Seigneur porta l’annonce à Marie. Et elle conçut du Saint Esprit ». Puis : « Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon votre parole ». On termine par un dernier verset : « Et le Verbe s’est fait chair. Et Il a habité parmi nous ».

Par la suite, on commença à réciter la prière plus d’une fois par jour : à 6 h, 12 h et 18 h. Au XVe siècle, le pape Calixte III remarqua que l’appel à la prière de l’angélus au son des cloches ressemblait à la coutume des Musulmans qui entendent le même appel à la prière du haut des minarets. En ce temps de guerre contre les Turcs, il établit alors le lien entre les deux prières – chrétienne et musulmanes – et prescrivit l’angélus à Rome afin d’obtenir la protection la Vierge contre ces ennemis de la foi catholique.

Aujourd’hui, à l’heure de l’Angélus, en particulier à midi, il y a toujours des foules nombreuses sur la place Saint-Pierre à Rome.

Aleteia

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière

Partager cet article

Baptisé par un commissaire païen

Publié le par Pascale

23 août – France, Soissons : Déclaration des miracles de la bienheureuse Vierge Marie 

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     

J'ai passé plusieurs mois dans une prison communiste, sans avoir été accusé de quoi que ce soit. Le chef de police inspectait la prison ; il entra dans ma cellule et m'adressa les questions habituelles sur mon instruction et évolution communiste. Puis il ajouta :

J’ai quelque chose à te dire, écoute... Hier, en faisant l'inspection des familles de mon quartier, je suis tombé sur une mère de famille en pleurs devant son bébé de deux ans qui se mourait. Je lui dis : "Va me chercher un peu d'eau, je veux guérir ton enfant." Méfiante, elle ne me quitte pas de l'œil et revient avec une tasse d'eau. J'en verse sur la tête du bébé en disant : "Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."

Pourquoi as-tu fait cela ? lui demandai-je, surpris. - J'ai appris à le faire au collège, et moi, païen, cela m'a toujours frappé, je veux dire la facilité que nous avons d'envoyer des petits enfants au ciel, des petits enfants à qui ne veut pas sourire la terre.

- L'as-tu fait souvent ? - Deux fois seulement. - Comment se fait-il que tu sois communiste ? - Si l'on veut vivre et faire vivre sa famille, force est d'être avec ceux qui sont les maîtres, mais je déteste leur manière de penser, de juger, d'enseigner, d'agir. Garde cela pour toi. - Je te le garantis. Je prierai pour toi et que Marie te protège...

 

Frère Louis-Claudius, Mariste
Missionnaire en Chine pendant 46 ans
Directeur de collège et animateur de la Légion de Marie

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Le baptême pour le pardon des péchés

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

23 août – France, Soissons : Déclaration des miracles de la bienheureuse Vierge Marie

Faire connaître et aimer Marie

J'ai passé plusieurs mois dans une prison communiste, sans avoir été accusé de quoi que ce soit. Le chef de police inspectait la prison ; il entra dans ma cellule et m'adressa les questions habituelles sur mon instruction et évolution communiste. Puis il ajouta :

J’ai quelque chose à te dire, écoute... Hier, en faisant l'inspection des familles de mon quartier, je suis tombé sur une mère de famille en pleurs devant son bébé de deux ans qui se mourait. Je lui dis : "Va me chercher un peu d'eau, je veux guérir ton enfant." Méfiante, elle ne me quitte pas de l'œil et revient avec une tasse d'eau. J'en verse sur la tête du bébé en disant : "Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit."

Pourquoi as-tu fait cela ? lui demandai-je, surpris. - J'ai appris à le faire au collège, et moi, païen, cela m'a toujours frappé, je veux dire la facilité que nous avons d'envoyer des petits enfants au ciel, des petits enfants à qui ne veut pas sourire la terre.

- L'as-tu fait souvent ? - Deux fois seulement. - Comment se fait-il que tu sois communiste ? - Si l'on veut vivre et faire vivre sa famille, force est d'être avec ceux qui sont les maîtres, mais je déteste leur manière de penser, de juger, d'enseigner, d'agir. Garde cela pour toi. - Je te le garantis. Je prierai pour toi et que Marie te protège...

Frère Louis-Claudius, Mariste
Missionnaire en Chine pendant 46 ans
Directeur de collège et animateur de la Légion de Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière, Baptême

Partager cet article

Annonces

Publié le par Pascale

 

ANNONCES PAROISSIALES POUR LA SEMAINE

 

Du samedi 20 août au dimanche 28 août 2016

 

Samedi 20 août 2016

16h00

PONT-HEBERT : Baptême de Paul LEMARECHAL.

Dimanche 21août

21ème dimanche du temps ordinaire

10h30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11h45

PONT-HEBERT : pour les deux ensembles paroissiaux

Messe pour Joseph PIEDAGNEL, Bernard LEMOINE, Gérard DUVAL, Fernand et Eugénie MAHAUX, Antoinette MAHAUX, André ROBERGE, Pascal, Dominique et Stéphane JEAN, Georges JACQUES et ses fils

Anniversaire pour Annie LEFRANCOIS

Messe d’intention pour Roger PICOT et André GUELLE

Pour Bernadette LEMMONIER et Michel GIRRES inhumés cette semaine

Baptême de Baptiste ROGER

Baptême de Rose LEFRANC

Lundi 22 août 2016

 

Départ des pèlerins pour Lourdes.

Mardi 23 août 2016

 

 

Mercredi 24 août 2016

 

 

Jeudi 25 août 2016

 

 

Vendredi 26 août 2016

 

 

Samedi 27 août 2016

11h00

 

15h00

MONTMARTIN EN GRAIGNES : Baptême de Arthur AUTIN.

 

SAINT FROMOND : Mariage.

 

Dimanche 28 août

22ème dimanche du temps ordinaire

9h30

 

 

 

RAMPAN : Messe
Messe pour : Maurice SALLES, Denise MOREL, Janine et Noël BOOM, Familles BOOM-FINEL, Bernard MESNIL.

Anniversaire pour Louis LESCALIER.

à Votre Attention :

Lundi 15 août : Fête de l'Assomption de la Vierge Marie

Messe à 11h00 à Saint FROMOND

 

Dimanche 21 août : Messe -

à 10h30 à PONT HEBERT (pour les deux paroisses)

Publié dans Annonces

Partager cet article

Marie nous rappelle que l'Église est féminine, mystère, plus que peuple

Publié le par Pascale

22 août - Marie Reine 

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     
 

 

Marie nous rappelle, face à l'élément masculin, sociologique, du Peuple de Dieu, que l'Église est féminine, mystère, plus que peuple, structure et action. En elle vit le mystère de la maternité et de l'amour conjugal qui la rend possible. Là peuvent s'épanouir la piété ecclésiale, l'amour pour l'Église. 

L'Église n'est pas qu'organisation, elle est organisme du Christ, ne devient peuple que par la médiation de la christologie, dans l'Eucharistie. Il ne s'agit pas de christomonisme (absorption de l'Église et de la créature croyante dans la christologie, Solus Christus mal compris), mais du Christ total, tête et corps, qui ne sont « qu'une seule chair » (Gn 2, 24, 1 Co 6, 17), comme Jésus est chair de la chair de Marie. 

Rappeler la féminité de l'Église, c'est rappeler qu'elle n'est ni par ni pour elle-même, que, tout comme nous sommes redevables d'elle notre Mère pour la foi et les sacrements du Christ, elle ne nous les donne que parce qu'elle les reçoit. 

L'Église est féminine « parce qu'elle se reconnaît redevable de ce qu'elle a reçu et transmet à son tour » (Hans Urs von Balthasar, Caractère marial de l'Église, in Marie, première Église, p.144).

 

Le Sénevé (Pentecôte 2005) - Journal des aumôneries de l'École normale supérieure et de l'École des Chartes
notredamedesneiges.over-blog.com

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie et l’Eglise

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Eglise

Partager cet article

Marie y est appelée « Soleil de notre race »

Publié le par Pascale

21 août – Irlande : Apparition de Notre Dame de Knock (1879) - Saint Pie X

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     
 

L'évangélisation de l'Irlande commença peu après le concile d'Ephèse (431), dans la ferveur du culte de la mère de Dieu.

L'Irlande devint ensuite « l'île des saints » : de nombreux moines irlandais partirent évangéliser l'Europe et y fonder des monastères. 

Au VIII° siècle, Marie y est appelée « Soleil de notre race ». Au XII° siècle, saint Bernard  transmit à l’Irlande, par les monastères cisterciens, un nouvel enthousiasme marial. L'abbaye cistercienne de Dublin devint un centre rayonnant qui diffusa le culte marial. 

Duns Scot, qui dénoua la doctrine de l'Immaculée Conception, est de race irlandaise. Avec les Dominicains, la pratique du Rosaire est devenue très vite en Irlande une pratique familiale.   

Au XIX° siècle, les Irlandais émigrèrent dans le monde entier. Beaucoup d'émigrés, privés de prêtres catholiques, calculaient l'heure de la messe dans leur pays natal, et s'agenouillaient, priaient le Rosaire et faisaient une communion spirituelle. 

La Légion de Marie s'implanta à Dublin le 7 septembre1921, entraînant de nombreux laïques dans le service et le témoignage missionnaire. 

 

Source : Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti,
Ed. Segno, Udine, 1997, p. 147-151

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Irlande

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière, Irlande

Partager cet article

Ne bouge pas, ma petite fille, ils viendront te chercher

Publié le par Pascale

20 août -Saint Bernard de Clairvaux, Docteur de l'Eglise (+ 1152) 

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     

Ne bouge pas, ma petite fille, ils viendront te chercher

Le 18 janvier 1896, une fillette de  3 ans qui était avec ses parents s’égara dans le village espagnol de Rojales lors d’une nuit glacée d’hiver. La nouvelle se propagea vite et le village entier fut mobilisé. On ratissa les alentours sans la retrouver. 

Le 19, les habitants se mirent à la recherche de la fillette. On espérait au moins trouver son corps.... Soudain à 15 h, son oncle et sa tante l’aperçurent appuyée contre un gros rocher. La petite fille semblait morte mais en entendant la voix de son oncle elle se leva et courut vers eux comme si elle s’était réveillée d’un sommeil profond:

– Ma chérie, tu n’as pas eu froid cette nuit ? La petite fille répondit qu’elle n’avait pas eu froid parce qu’une dame la couvrait de son manteau, « une dame bonne et tendre qui  m’a dit : Ne bouge pas, ma petite fille, ils viendront te chercher ».

Le lendemain, une messe solennelle d’actions de grâce fut célébrée. On amena la petite fille devant la statue de Notre Dame du Carmel, et c’est alors qu’elle s’écria : – Maman! Maman ! C’est la dame qui m’a couverte avec le manteau hier !

Dans le noir la petite fille était sur le point de tomber dans un précipice. C’est pourquoi Notre Dame, en bonne mère, est restée près d’elle et lui dit « ne bouge pas »…

 

Aleteia.org

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Qui est Marie pour nous ?

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Confiance, Prière

Partager cet article

La prière du Rosaire, la maladie, l’enfer, évoqués ce 19 août…

Publié le par Pascale

19 août – Portugal, 5° apparition à Fatima : l’annonce du grand miracle - Saint Jean-Eudes 

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     

 

La prière du Rosaire, la maladie, l’enfer, évoqués ce 19 août par la Vierge de Fatima (Portugal), sont relatifs au péché, sans cesse dénoncé par l’Immaculée. L’enfer fait le lien avec la terrifiante vision du 13 juillet. Il faut sans cesse prier à cause de l’«Ennemi qui ne dort jamais» et de notre faiblesse. Prévenir et réparer le mal justifient l’esprit de sacrifice, tant demandé lui aussi. 

Les trois bergers entrent dans la période décisive de l’épreuve acceptée et vécue jusqu’au bout, comme ce sera le fait, un jour, de celui qu’ils verront d’ici peu: «un évêque vêtu de blanc, affligé de souffrances et de peines, s’avançant jusqu’au calvaire et mourant au pied de la Croix» dans d’indicibles souffrances… le Pape par excellence de Fatima, saint Jean Paul II (…).

Désormais, ils vont amplifier leur vie d’oblation (…) et redoubler de prière, passant des heures dans la grotte voisine du Cabeço à répéter, prosternés, les prières d’adoration et de réparation… 

 

Bernard Balayn
Fatima: l'apparition du 19 août 1917

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
19 août 1917 à Fatima

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière, Espérance

Partager cet article

Marie Refuge des pécheurs ...

Publié le par Pascale

11 août -– Italie, Persiceto : Notre Dame des Grâces - Cardinal John Henry Newman (+ 1890)

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     

En demandant à Marie de prier pour nous…

L’Immaculée est le refuge des pécheurs, le lieu où même les pires des pécheurs, ceux qui se sentent pourris jusqu’au plus intime d'eux-mêmes, peuvent goûter à l'absolue pureté et en retrouver le chemin.

Marie est notre mère: ce n'est pas un titre honorifique, mais une réalité aussi concrète que peut l'être la maternité de nos mamans. A cette différence que notre amour est fragile, mêlé d'égoïsme… mais pas l'amour de Marie, parce qu'elle est immaculée.

En bonne éducatrice, Marie n'agit pas à notre place, mais nous apprend à accomplir ce que nous devons faire comme et quand nous devons le faire. Alors, notre vie s'ordonne peu à peu, et se pacifie en profondeur.

«En demandant à Marie de prier pour nous, nous nous reconnaissons pécheurs et nous nous adressons à la "Mère de la miséricorde", à la Toute Sainte. Nous nous remettons à elle "maintenant". Et notre confiance' s'élargit pour lui abandonner dès maintenant "l'heure de notre mort". Qu'elle y soit présente comme à la mort en croix de son Fils, et qu'à l'heure de notre passage elle nous accueille comme notre mère pour nous conduire à son Fils Jésus, en Paradis.» [1]

 

Sainte Marie refuge des pécheurs
[1] Catéchisme de l'Eglise catholique, § 2677

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Qui est Marie ?

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière

Partager cet article

Au dernier moment encore, tout est possible !

Publié le par Pascale

10 août – France, Cotignac : Notre Dame des Grâces (1519)

Une Minute avec Marie
 
Faire connaître et aimer Marie     

C'est la Sainte Vierge qui m'a dit de vous envoyer chercher…

Pendant la guerre de 14-18, le père Lalande est mobilisé comme caporal-infirmier dans un hôpital, à Ivry (France). Un soir, un garçon vient le demander à l'hôpital : "Que veux-tu ?" - "Je viens chercher le Père de la part de mon père qui se meurt."

Stupéfait, le Père Lalande se décide à partir puisqu'une âme le demande. Chemin faisant, il essaie d'entrer en conversation avec le garçon qui répond invariablement : "Oh ! vous savez, les curés, moi !"…

On arrive. Le Père pénètre dans un taudis où un vieillard agonise ; il le confesse  et l'extrémise. Puis il pose cette question : "Comment saviez-vous que j'étais à l'hôpital?"

- "Je ne le savais pas, répond le vieillard. C'est la Sainte Vierge qui m'est apparue et qui m'a dit de vous envoyer chercher... Je suis un enfant trouvé dans les rues de Constantinople. J'ai fait ma première communion chez des religieux qui m'avaient recueilli. Durant la retraite, le prédicateur nous fit promettre de réciter tous les jours un "Je vous salue, Marie", quoi qu'il arrive. J'ai fait de tout, vol, viol, assassinat. Mais je n'ai jamais omis mon "Je vous salue" quotidien. L’autre nuit, j'ai vu la Vierge qui m'a dit : « Tu vas mourir; fais appeler le Père qui est à l'hôpital pour te confesser ».

 

P. Lalande Revue du Rosaire - août 1973

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Marie pendant notre agonie

 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Publié dans Marie, Foi, Prière

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>